Louis VADMEET

Publié le par Louis VADMEET

Louis VADMEET était mon père. Il est né le 31 août 1935 et il est mort le 12 août 2010.

Durant l’été 2009, lui et moi avions commencé une collaboration très fructueuse autour de son œuvre et cela a donné naissance à ce Blog, « Dans les Hautes Herbes ». En effet, depuis les années 50, mon Papa écrivait des poèmes, des fables, de courts pamphlets, des pensées et d’autres divertissements littéraires qu’il compilait chronologiquement avec soin dans un Recueil intitulé « Le Pur Jus » (en référence au premier pressage des pommes, avant la « cidrification* »).

Mais Louis VADMEET avait d’autres Violon d’Ingres. Il peignait (huiles sur toiles ou bois avec pinceaux ou couteaux), il dessinait (crayons de couleur ou feutres) et il prenait des photos. Il adorait la Nature qui constituait l’essentiel de son inspiration d’artiste polyvalent. Il se passionnait aussi pour la mycologie.

A Présent que mon père est mort, je vais continuer seul à publier son œuvre ici, sur ce Blog. Jusqu’à maintenant, il me disait toujours quel texte il souhaitait que je publie et quelle illustration il désirait adjoindre à sa poésie ou à sa prose. Mon rôle se bornait à présenter son travail en respectant son esthétique et ses goûts. A présent, je choisirai moi-même les poèmes, les tableaux et les photographies que mon frère Frédéric et moi recevons en héritage.

J’espère que celles et ceux qui avaient coutume de fréquenter ce Blog continueront à venir y faire un petit tour de temps en temps. C’est une sorte de jardin broussailleux mais fort agréable où les 60 années de créations artistiques d’un Homme bon et généreux s’exposent pour, je l’espère, votre joie. « Le Goût de la Beauté » (Eric Rohmer), « Le Plaisir des Yeux » (François Truffaut), « VADMEET par VADMEET » (Jean-Luc Godard) : Une Nouvelle Vague apparaît sur la plage éternelle de mon père et je vous promets de tenter d’être digne d’une œuvre que je présenterai encore et encore parce que je l’aime.

J’ai créé quelques grands thèmes afin de rapprocher les pages de ce site qui présentent entre elles des affinités. « Révoltes », « Poèmes », « Peintures et dessins » ou « Pour enfants » constituent des catégories qui se trouvent aisément dans une Table des Matières située à droite. Mais à présent que le travail artistique de mon Papa est définitivement achevé, à présent que pour ses proches, il y a le mot « Fin » inscrit à la dernière page de son « Pur Jus », à présent qu’il ne produira plus jamais aucun tableau ou qu’il ne « mitraillera** » plus avec son appareil photo, je commence à pressentir dans l’œuvre de Louis VADMEET certaines tensions réelles entre des grandes questions telles que « Nature et Usine », « Utopie et Pragmatisme», « Contemplation et Monde du Travail » ou « Dieu et les Hommes ». Peut-être me direz-vous, par commentaires, si vous pensez que mes intuitions sont justes et surtout si ces sujets vous touchent ?

Je termine cette page par deux portraits de Louis VADMEET, mon cher Papa. Et si ce blog vous plaît, n’hésitez jamais à le partager avec celles et ceux qui vous sont chers puisque mon père créait principalement pour, disait-il, « faire plaisir aux gens ». C’est réussi !

Merci beaucoup de m’avoir lu.

Hervé.

*Néologisme basé sur le noble mot « vinification ». Vive la Normandie !

**Quand il prenait des photos, mon père disait qu’il « mitraillait »…

 

img019.jpg  

12 ans

 

IMG_0124.JPG

              73 ans

                        

 


 


Publié dans Une Oeuvre

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Elisabeth de Hautségur 04/10/2010 21:08


Emue, j'entre dans ce sanctuaire. Merci de m'avoir envoyé le blog. Je fais vivre ma mère sur mon blog : née en juin 1928, elle est décédée le 12 novembre 2004. Mon père né en juillet 1924 est
encore en vie mais je sui très inquiète à son sujet.Il a été résistant. Il était plus âgé que votre père qui dut faire la guerre d'Algérie très rude. Des sanglots s'étranglent dans ma gorge.
Continuez à écrire et à présenter ses peintures : j'aurais aimé le faire pour ma mère, mais je n'ai pas les documents en question. Bonne soirée. Elisabeth.


Hervé 24/09/2010 23:06


Merci Ophélie. Ca va aller je pense...


Ophélie Conan 24/09/2010 22:37


Je te souhaite bon courage Hervé pour ce fabuleux voyage à travers l'œuvre et la mémoire de Louis.


Tricôtine 23/09/2010 22:23


Bonsoir Hervé, je suis désolée d'apprendre que l'auteur de ce blog et de ta naissance n'est plus ! , je trouve très courageux de vouloir continuer ce blog malgré tout, je crois qu'il fera oeuvre de
mémoire ! merci pour tes explications , nous viendrons dans tes hautes herbes croquer avec toi les mots et les oeuvres !!